AVANT-PROPOS : Je souhaiterais, avant toutes choses, apporter un propos de « tempérance » à l’égard de l’article qui va suivre. Tout d’abord, l’astrologie (même Uranienne) n’est pas une science absolue. Elle n’enlève en rien le libre arbitre et la possibilité de chacun à changer de voie et échapper à des évènements qui semblaient pourtant dessinés.

De plus, comme je le mentionne depuis bien des années maintenant, tout ce qui semble « destiné » (même de grave) peut être « conjuré » en provoquant des évènements moins graves mais qui sont toujours en lien avec la figure planétaire aspectée (par exemple, la mauvaise santé est provoquée par la rencontre du Soleil M et de Hadès :, mais cette configuration qui veut parler aussi du corps et de la saleté peut être conjurée en ayant une activité qui salit le corps).

De plus, il existe tout de même une grande différence entre nous, gens du peuple qui devons nous débrouiller au quotidien par nous-mêmes pour vivre, survivre et nous défendre, et l’olibrius dont cet article est le sujet, entouré de toute une équipe et d’un service de sécurité, qui assure le moindre de ses pas jusqu’à couper sa viande dans son assiette (au cas où le couteau déraperait et finirait dans la carotide, sait-on jamais…)

Je vous demande donc, s’il vous plait, de faire preuve de détachement autant que faire se peut à l’égard des informations qui viennent, de les prendre avec le recul nécessaire afin de conserver un esprit clair… et pour certains, de vous éviter ainsi d’éventuelles fausses joies.

Bien cordialement, des bisous, etc.

Dans ce monde… disons-le franchement, plutôt merdique dans lequel nous sommes enrôlés et qui part a vau-l’eau à mesure que les élections pour choisir un nouveau guignol se multiplient inlassablement, la question se posait vraiment : quid de notre guignol à nous ? Car c’est bien beau de cirer les pompes du plus belliqueux – slash – deux fois élu président des USA et prix Nobel de la paix pour ses nombreuses guerres, en taclant au passage l’ancien canard, sa perruque et son épouse achetée sur catalogue, tout en saluant la blancheur des dents de l’actuel papy Colgate des Etats-Unis, mais et nous, chez nous ? Peut-on vraiment être fier du bilan de Monseigneur Jailevernisquisèche, alias si-vous-n’êtes-pas-d’accord-avec-moi-c’est-que-vous-êtes-trop-cons ? De tous les présidents de toutes les républiques de toute l’histoire de la France, pas un élu ne s’est attiré autant de foudres et de hargne de par le peuple qui l’a élu qui a voté pour lui à défaut d’autre chose et parce que les médias ont dit que c’est comme ça qu’il fallait voter pour éviter la guerre civile (bravo, maintenant on a les deux en même temps !) Et pourtant, on a eu il n’y a pas si longtemps un certain maréchal pété du képi qui a foutu un merdier comme on en a rarement vu. Mais comme même Macron est capable de louer les qualités du plus vendu des président, c’est bel et bien notre guignol actuel qui remporte la palme et de loin.

Tout naturellement, je me suis donc intéressé à lui et à son thème… Et on s’accroche, parce que c’est pas beau à voir.

Voici tout d’abord la carte de naissance du triste sire. Je trouvais intéressant d’analyser quelques informations spécifiques que son thème pouvait nous présenter, par curiosité sans doute, mais aussi et surtout parce qu’un thème de naissance, c’est notre bagage pour toute la vie et que rien ne peut nous arriver qui n’y soit déjà inscrit (même de manière cachée). Et que voit-on au premier coup d’oeil ?

Tout d’abord on trouve son MC (Milieu du Ciel) qui représente la nature, la personnalité, le caractère, conjoint à S (Saturne), la planète de l’austérité, de la froideur, des épreuves, du caractère désagréable. Admettez que pour quelqu’un qui se paluche en voulant se faire appeler Jupiter, ça prête à rire !

On constate également la conjonction de la 7 (Lune) et d’T (Uranus). 7 c’est souvent le féminin, mais c’est aussi la popularité, et T représente la soudaineté ou l’inattendu. On avait donc bien dans son thème le fait d’arriver à une forme de célébrité soudainement ou de façon inattendue. Cependant, 7 c’est aussi l’état psychique et les émotions, et T est la planète de la tension, de la nervosité, de l’agacement ou de l’impatience. Pas besoin d’en faire tout un article, on le sait, Macron est d’une nature nerveuse et son calme apparent n’est évidemment que façade. Pourtant, il pourrait bien être relativement intuitif, car cette configuration le précise aussi.

Enfin, on retrouve en haut de la carte l’assemblage de A (Point Vernal), M (Soleil) et O (Mercure). M représente le corps, O représente la jeunesse et A représente le monde et le grand public. Il est donc bien une personnalité publique (A/M) qui parle au monde (A/O) et qui est connu pour sa jeunesse (M/O).

Si on rentre un peu plus loin dans son thème, on constate tout d’abord que son MC est en relation (à angle droit) avec P (Vénus) la planète du charme, du charisme ou du magnétisme. On sait très bien, ce n’est un secret pour personne, que s’il a été élu, c’était surtout pour sa belle gueule et son charme de jeune premier, et très certainement pas pour son programme (je mets au défi quiconque de me parler du programme présidentiel qu’il avait présenté avant les élections…).

On constate également que son MC est en relation étroite (toujours par angle droit) avec > (Admète), la planète de l’austérité, de la froideur, de l’implacabilité, rendant son caractère borné, têtu, obstiné, fermé, impossible à faire changer d’avis. Encore un aspect très saturnien rendant le personnage difficilement sympathique.


« S’ils veulent un responsable, il est devant vous, qu’ils viennent me chercher »
Patience mon gars, ça arrive…

On remarque aussi que ces MC, > et P sont en lien avec le mi-point AS/7 et AS/T. Que cela veut-il dire ? Eh bien notons tout d’abord la présence d’aspects plutôt positifs, qui lui ont servi à être élu :

MC = AS/7 : être porté publiquement par les autres
P = AS/7 : obtenir la sympathie du public
P = AS/T :  les autres ont un coup de foudre

« Mais puisque je te dis que j’ai voté Macron
pour ses idées et son programme enfin ! »

Mais notons que d’autres sont bien moins cléments et ce sont ceux-là même qui font parti des périls encourus par l’individu :

MC = AS/T : générer de la tension, de l’agitation chez les autres
> = AS/7 : vivre de sérieux blocages en public
> = AS/T : être effrayé, sortir soudainement de sa quiétude, quitter les lieux précipitamment

Un mi-point qu’il est intéressant de regarder est celui de Q/< (Mars/Kronos) : agir indépendamment, l’action de diriger, se comporter en patron ou avec supériorité. En effet, s’il y a bien une fonction où l’on peut agir sans avoir cure de rien ni personne, c’est bien la fonction présidentielle. Cela nous en dira plus sur la manière de Macron de gouverner.

Dans son thème, on voit que cela active le Noeud Lunaire W, Cupidon 9 et Hadès :. Ça nous donne quelqu’un qui parvient au pouvoir grâce à ses relations ou qui se crée des relation par son activité de pouvoir (Q/<=W), mais c’est aussi l’individu qui fait appel aux forces de l’ordres (ah bah le standard des CRS est pété d’appels d’un Macron trouillifié à l’idée de se faire manger par un Gilet Jaune affamé et sans dent).

Cela montre également qu’il agit comme un patron ou en toute indépendance sur le pays ou sur un groupe, une famille (Q/<=9) et que ses actions gouvernementales sont négatives et destructrices, qu’il génère du mal dans tout le pays sans s’inquiéter du résultat (Q/<=:).

Mais avec surprise, cette dernière figure parle également d’être réprimandé ou tué par le pouvoir de l’Etat. Tiens, y aurait-il des vizirs qui souhaiteraient être calife à la place du calife ? Du grabuge dans les couloirs de l’Elysée ? (« Tu quoque fili…? aaaaargh…« ) Ce ne serait que justice. N’est-ce pas symboliquement ce qu’a fait fiston-Macron à son papa-Hollande ?

Quelqu’un qui devient président, ce n’est pas anodin et on ne vient pas à cette fonction par accident. Il y a forcément une figure dans le thème qui doit décrire cette arrivée au pouvoir. Alfred Witte a trouvé le mi-point qui parlait de présidence avec M/< (Soleil/Kronos). Car M, c’est l’homme, c’est l’incarnation de quelque chose (incarner une fonction) mais c’est aussi briller, être vu. Et < c’est la hiérarchie, l’importance, la supériorité. Donc M/<, c’est l’homme supérieur, qui a du pouvoir. Ce peut être le père, mais c’est aussi de facto le président.

Et chez sire Macron, cette figure est justement habitée par son MC, donc lui, qui il est, sa personnalité. Qu’on le veuille ou non, il était fait pour être président, c’était sa destinée. On notera au passage (je n’ai pas mis l’image) qu’au moment des élections présidentielles, ce mi-point était traversé par Q dirigé (donc M/<=Q : je travaille comme président) et activé par R rétrograde en transit (si vous pensez encore que les rétrogradations sont forcément mauvaises, je vous invite à aller consulter le podcast que j’ai enregistré sur le sujet).

Dans son thème, cette figure du président tombe certes sur son MC, mais aussi sur la planète Admète >. Or, cette planète fait chuter le président, fait tomber le roi, provoque la fin du régent. Et le gros problème de Macron, c’est son âge. Je m’explique.

En Astrologie Uranienne, la technique la plus efficace pour prévoir les évènements, c’est la Direction d’Arc Solaire. Cette technique fait évoluer le thème de naissance d’environ 1° par an. Les planètes ne bougent pas entre elles, elles restent toutes à la même distance les unes des autres. Mais l’ensemble de la direction évolue au-dessus du thème natal d’en moyenne 1° par an, ce qui fait que tous les (environ) 22/23 ans, 43/45 ans, 66/68 ans, le thème a effectué un quart, un demi ou un trois quart de roue et réactive les figures natales. Et vers 90 ans, il est revenu au point de départ. Ce sont donc des âges clefs car à ces moments de vie, toutes les potentialités du thème sont soudainement réveillées. En bien comme en mal. Et quel âge a Macron en 2021 ? 43 ans… Donc, comme vous le voyez ci-dessus, la planète > dirigée repasse sur elle-même. Toutes ses configurations sont réactivées. Et ici, c’est la figure de la chute du régent qui s’éveille.

L’un des mi-points les plus dangereux et les plus craints de l’Astrologie Uranienne est sans conteste Q/S (Mars/Saturne) qu’Alfred Witte appelait « le point mortifère » (tout un programme). Dans la quasi totalité des cas de décès, ce mi-point est activé directement ou indirectement, de façon visible ou par la technique du point sensible (si vous ne savez pas ce qu’est cette technique, vous pouvez prendre un cours avec moi afin que je vous l’enseigne). Et il se trouve que dans le cas de Macron, sur l’automne, on voit son AS passer sur son Q/S natal. En Astrologie Uranienne, l’Ascendant parle de l’entourage, des gens autour de nous, ou du lieu où nous nous trouvons. Cela peut nous donner un décès dans son entourage, ou son propre décès causé par l’entourage (donc pas un accident qu’il aurait provoqué lui-même).

Après, sachons rester bon joueur et notons que l’Ascendant définissant également le lieu, on peut y voir l’action de départ d’un lieu, ou le lieu où l’on cesse une activité. Or, comme Macron arrive en fin de mandat, cela peut se révéler pertinent aussi. D’autant plus que Q/S parle également d’arrêter un travail. Cela collerait avec la fin de son mandat, même si la date semble anticipée. Serait-il démissionnaire de ses fonctions avant l’heure ?

Si on était un tantinet curieux (j’ai vérifié, je le suis) on pourrait aller chercher l’inverse, dans l’autre sens, c’est-à-dire de regarder le mi-point Q/S dirigé afin de voir sur quoi il tombe au natal. Et bingo, il tombe sur <. La figure Q/S=< nous parle du décès d’un ascendant ou d’une figure d’autorité, d’un patron ou d’un chef. Je dois dire que ça ne sent pas très bon pour le matricule de Macron et il ferait bien de se méfier de la colère de ceux qui ne sont rien et qui pourraient finir par faire la une de « Détective Magazine » un de ces jours.

(J’ai toujours pensé que ce qu’il manquait à un président pour être un « bon » président, c’était de la mémoire… la mémoire que, fut un temps, même la tête d’un élu du ciel investi de droit divin du pouvoir monarchique, pouvait soudainement rouler sous le couperet). Après… la mort d’un ascendant, ça peut être simplement la mort de quelqu’un de plus âgé… bon… Macron n’a pas que des jeunes dans son entourage donc dans le doute… Mais poursuivons.

Le second point le plus destructeur et mortifère d’un thème est Q/2 (Mars/Neptune). Ce point est un lieu de négation, de rejet, de destruction, d’annihilation. Ce n’est pas vraiment un bon point. Or, ce point tombe – lui aussi ! – sur >, ce qui signifie « lourdes perdes, grands dégâts » (ou la mort par le froid, mais bon là… à moins que l’Elysée ne paye plus les factures EDF…). Mais cela veut aussi et surtout dire que le mi-point Q/2 tombe au même endroit que le mi-point vu plus haut M/< : le président. On a donc affaire là à un président à la politique destructrice (oui bon bah sans surprise) mais aussi à une configuration de destruction (Q/2) du président (M/<).

Et bien entendu, cette figure est elle aussi réactivée cet automne/hiver, une période qui semble bien mal partie pour notre perlimpimpineur en chef. Alors, soyons clairs. L’Astrologie Uranienne ne prédit pas la mort d’un individu avec une seule figure. Pour sûr. Mais dans le cas présent, on assiste quand même à de sérieux enchevêtrements de figures présentant le décès, l’anéantissement, l’arrêt de la fonction ou la destruction de la fonction présidentielle. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’on va en finir avec les républiques et retourner à la monarchie (franchement… bon si ça arrive, je ferais preuve de mauvaise foi et je dirais que je l’avais un peu dit 😂) mais on semble quand même arriver à une période plutôt compliquée.

Et je souhaiterais en venir à un point qui m’interpelle : et si Macron détruisait lui-même la fonction présidentielle ou républicaine pour tenter – par la force – de s’installer durablement à ce poste de monarque de France ? On le sait, la seule chose plus grosse que son ego, c’est ma b… c’est sa soif du pouvoir. Et comme > peut également parler des choses qui s’installent durablement, qui s’entérinent, je crains qu’il ne fasse tout pour rester au pouvoir. « Car en vérité, je vous le dis« , pour paraphraser un autre type célèbre pour son ego (« ouiiii, je suis fils de Dieuuuu« ) et qui a aussi très mal fini, avec Macron, la démocratie et la survie de notre patrie, on peut faire une croix dessus (RIP la voix du peuple, RIP les mains et les yeux des manifestants, RIP l’hôpital public, RIP le patrimoine culturel, mais bonjour les traitements de faveur des riches, le retour des privilèges, le mépris de classe et tout ce qui va avec). Car ce qui est sûr, c’est que cette vilaine tête à claques (qui semble se venger de toute sa frustration de loser qui se faisait taper dessus dans la cour de récré par des brutes plus grandes que lui) n’a qu’un seul projet : démonter ce pays de toutes parts.

Et avec ce thème, je le dis haut et fort : soit il ne se représentera pas, soit il ratera son élection. Mais surtout, avec ce thème, s’il se présente et réussit à obtenir un second mandat de président… soyez-en sûr, et je l’affirme sans sourciller : il aura volé cette élection et aura tout fait pour tromper le jeu et piper les dés. Et avec son évident désir d’instaurer les votes électroniques, cette manipulation lui sera offerte sur un plateau d’argent.

Un point très intéressant en ce qui concerne les présidents ou les élections, c’est W/; (Noeud Lunaire/Zeus). Ce mi-point parle en effet d’être choisi, d’être élu. Et on voit sur la carte que la 7 est en train de s’en rapprocher. Or W/;=7 c’est se présenter comme candidat. Donc d’ici Mai 2022, on aura avec le thème de Macron la figure du candidat aux élections. C’est en cela que je crains qu’il ne se représente et qu’il ne fasse tout pour remporter l’élection, même par des moyens délictueux.

Mais ce qui est intéressant c’est qu’avant cela, c’est à T de passer en premier par ce mi-point. Or, quand T passe dessus, cela parle d’un revirement dans le choix, dans les élections… ou le fait d’utiliser l’informatique pour faire des élections. Donc le fameux passage du vote électronique que je redoute. 

Au même endroit dans le thème se trouve le mi-point >/? qui parle d’un blocage, d’une entrave. Est-ce le vote électronique qui est entravé, ou est-ce lui qui provoque une entrave ? Aucune idée. En revanche, ce qui est davantage réjouissant, c’est que ce même mi-point est lui aussi traversé par T, et que cela provoque des confrontations et des combats menés en vain. Si Macron se bat pour faire passer quelque chose, il affrontera d’importantes résistances, et il se trouve en mauvaise passe pour remporter la bataille. Cela est confirmé par le fait que ce mi-point se trouve au même endroit que MC/2, qui représente la déception ou l’affaiblissement (bon ça représente aussi la roublardise, les manipulations, l’esbroufe et les mensonges… mais on commence à avoir l’habitude). Tout semble indiquer donc que Macron va vouloir prendre une décision qu’il va amèrement regretter et que cela pourrait avoir affaire avec un vote électronique.

Sérieusement ? Ce serait tout ? Une décapitation pour un vote à distance ? Eh bien… peut-être pas. Car toute cette configuration pourrait avoir un autre sens.

W/; , c’est le vote, l’élection… ou le tri et la sélection, on choisit (quelque chose ou quelqu’un).
W/;=T, c’est le tri ou le vote par moyen électronique, informatique.
>/?, c’est faire obstruction, faire barrage, imposer des pressions ou des blocages.
>/?=W/;=T, c’est faire un barrage, un blocage, et faire un tri de façon électronique… Ça y est, vous le voyez clairement le pass sanitaire ? 

La décision prochaine que prendra sans doute Macron aura certainement à voir avec cette histoire de pass et de QR Code. Un pass qui s’étalerait au-delà du cadre du covid ? Un pass qui resterait malgré la vaccination ? Ou au contraire une entrave à l’obtention du pass (qui ne serait plus délivré qu’à ceux qui donneraient la preuve qu’ils ont bien reçu leurs seize doses hebdomadaires comme on est en train d’y venir) ? Je pense qu’un coup d’éclat semble se profiler, en rapport à un moyen de flicage électronique. Encore une fois, s’il vous plait, gardez en tête que je n’avance que des spéculations qui reposent sur peu d’éléments et que tout peut tomber complètement à côté. Je n’aurais aucun remord à avouer m’être planté. En revanche, si ça tombe juste, cela veut dire que ce que prépare l’empoudré de service risque d’être une très grave atteinte à nos libertés. Ah mais j’y songe, l’assemblée à rejeté les amendements permettant de mettre fin à l’utilisation du pass sanitaire une fois la crise sanitaire terminée. Ils ont donc tout pouvoir pour le laisser ad-vitam.

Mais revenons à l’état de survie du principal intéressé. Je suis allé voir sa révolution solaire 2020 (son anniversaire tombe en Décembre) et qui est donc valide cette année jusqu’à son prochain anniversaire. Et là, surprise : son < natal est surplombé par Q/S et Q/2… les deux points de destruction et d’anéantissement du pouvoir. Et c’est là que l’ego de Macron pourrait lui faire du tort (et nous servir) ou lui servir (et nous faire du tort). S’il se voit lui-même comme étant l’incarnation du pouvoir, c’est lui qui sera détruit, et nous… et bien on dansera en rond autour d’un feu de joie, en jouant du crin-crin et en chantant que le méchant vilain loup est mort. Si en revanche il ne se considère pas, dans son ego, comme étant l’incarnation du pouvoir, mais que le pouvoir est une fonction qui le dépasse, alors c’est lui qui dansera autour de nos dépouilles après avoir mis à sac la république (enfin, pour ce qu’il en reste…)

Et vous vous souvenez de la figure de l’AS dirigé qui passait sur le mi-point Q/S natal ? Eh bien on retrouve la même configuration dans sa révolution solaire 2020. Donc c’est bien cette année que semble se tramer un décès ou un acte odieux commis par ou sur l’entourage. Soit le fait qu’il quitte sa fonction (avant l’heure donc ?), soit que quelqu’un de proche de lui décède… soit que lui-même passe l’arme à gauche à cause de quelqu’un de l’entourage.

Bien que n’étant pas un fervent adepte de la cosmobiologie de Reinhold Ebertin, je souligne que ce dernier parle de cette configuration, ainsi que celle de Q/2, comme étant particulièrement lié à la maladie ou aux infections. S’attraperait-il le covid une bonne fois pour toutes ? Pas impossible. Comme il a déjà fait croire à tout le monde qu’il s’était fait vacciner au mois de Mai, ce qui était en réalité faux et révélé par Médiapart qui a découvert par les déclarations de l’Assurance Maladie que le président s’était fait en réalité vacciner au lendemain de sa décision d’étendre le pass sanitaire, allez savoir si l’eau saline qu’on lui a injecté ne va pas laisser la porte ouverte à un variant Oméga qui terminera le boulot de la première infection…?!

Bon. Parions sur la survie du président et voyons dans sa Révolution Solaire 2021 (donc pour l’année 2022) si le résultat est plus florissant. Eh bien… pas vraiment. Puisqu’on attaque avec une belle conjonction S/T sur son Q natal. Cette configuration parle de séparation soudaine, de fin violente par blessure, de mort brutale. Ça commence bien…

(Je ne l’ai pas entouré sur la carte, mais on notera tout de même la conjonction O/: de révolution qui parle de recevoir ou donner de mauvaises nouvelles, tombant sur son MC de révolution et son 9 natal, indiquant de mauvaises nouvelles familiales ou dans son groupe politique, sans doute).

Mais en plus, on voit également le mi-point AS/: de révolution qui tombe sur son Q natal (et donc sur la conjonction S/T). Or, AS/:=Q, ce sont les contrariétés ou les ennuis causés par l’entourage, par les autres. C’est aussi le fait d’être en danger de mort car on fait les frais d’actions (Q) engendrées par la méchanceté (:) des autres (AS). La figure AS/:=S/T parle quant à elle de subir une séparation soudaine, une blessure ou des dommages à cause de personnes méchantes ou qui font le mal (bon, : est aussi la planète de la pauvreté, et il n’est personne dont il faut plus se méfier que celui qui n’a plus rien à perdre). 

Et enfin, en guise d’ultime confirmation du malheur qui semble planer au-dessus de la tête de Jupiter Saturnin le vilain petit canard, toujours dans sa révolution 2021, on trouve le fameux mi-point de destruction Q/2 qui se trouve activé par 2 (qui en rajoute une couche) et par <, à nouveau, parlant de l’anéantissement d’un gouvernement ou du pouvoir, du souverain ou de ses lois. Je pense, je peux me tromper, mais je pense qu’on est à deux doigts d’avoir la goutte macronienne de trop…

Je ne pouvais évidemment pas me contenter de cette seule analyse sans jeter un coup d’oeil à l’Horoscope 2021 de la France (donc basé sur le 0°a de 2020) où l’on trouve… M/<=Q/2 , soit la destruction d’un président ou d’un gouvernement. Alors certes, cela ne concerne pas QUE la France, donc cela pourrait se produire ailleurs également.

(nb : cela vient de se produire ailleurs, avec la destruction du gouvernement afghan par le retour des talibans et le « error 404 brain not found » qui leur sert de signature ; ils ont une telle haine des gays et des femmes que le jour où ils n’auront plus ni l’un ni l’autre dans leur pays, je veux voir la tronche qu’ils vont tirer au moment où ils vont comprendre… J’imagine une scène similaire à celle des dodos de l’Âge de Glace dont la dernière femelle vient de se jeter du haut de la falaise… bref).

Pour voir si cela pouvait se révéler pertinent pour notre propre pays, j’ai utilisé la formule M+<-AS qui parle du président (M/<) de notre pays (AS). Et cela tombe sur V/< qui parle d’un changement de gouvernement (une confirmation que Macron ne poursuivra pas sa politique ?), mais aussi sur MC/> qui, du coup se transforme en M/<=> (à nouveau la chute du régent, mais cette fois-ci causée par le peuple français, donc sans doute un soulèvement à venir). Et enfin sur M/7 qui est un mi-point essentiel, qui parle de quelque chose d’important, de majeur, de marquant qui va se produire, et éventuellement de la transition de pouvoir entre un homme et une femme (pitié, pas Christine Lagarde, pas elle, surtout pas elle !)

Conclusion

Bon, au final, que peut-on en dire. Eh bien rien de façon définitive. Comme précisé en « avertissement » de début d’article, l’astrologie même uranienne n’est pas une science exacte et il pourrait, au final, ne rien rien rien se passer. C’est possible. Je pratique les arts divinatoires depuis suffisamment longtemps pour savoir qu’il existe toujours des voies de secours afin de changer le destin (ce qu’en astrologie uranienne, j’appelle des actes conjuratoires ou propitiatoires, et qui permettent de transformer les mauvais aspects planétaires en évènements inoffensifs). Macron pourrait très bien en passer par là. Je le pense suffisamment bien entouré pour avoir avec lui des personnes qui l’ont déjà prévenu de ces dangers à venir. Va-t-il mourir ? Oui, un jour. Cet automne/hiver ? Il encourt de grands risques, mais il peut y réchapper, surtout avec un service de sécurité comme il en a un. Que cela peut-il être d’autre ? Une décision politique de trop et on le fout à la porte ? C’est le moindre que je nous souhaite, mais vu que chaque président a eu le don de nous faire regretter le précédent, je suis terrifié d’avance de savoir quel nouveau guignol va nous faire regretter notre feu roitelet. Alors une abdication ? Un abandon de poste ? Toutes les configurations sont au vert pour ça, mais venant dudit personnage, et si proche de la fin du mandat, je doute tellement peu que cela puisse se produire. Plutôt un changement de voie professionnelle, une reconversion, accéder à un post différent mais sans doute plus intéressant que président d’un pays à la dérive. Que dit mon intuition sur le sujet ? Tout le long de l’article, je n’ai parlé que d’astrologie, d’observation, de positions planétaires qui relèvent de l’analyse logique et tout laisse à penser un drame. Mais mon feeling (sans aucun doute biaisé par des années de désillusions envers le peuple français et la défunte république dans laquelle nous vivons) me dit que nous sommes tellement anesthésiés que je vois mal ce qui pourrait nous pousser à nouveau à décapiter le roi, abolir les privilèges et renverser cette autocratie (oui parce qu’il faut pas dire « dictature » sinon une équipe de petits chefaillons de la ripoublique vont vite débarquer avec leurs « tu veux une vraie dictature ? va en Corée du nord » comme si le fait qu’il existe pire ailleurs puisse rendre les emmerdes que l’on vit plus acceptables). Et pour la première fois… je souhaite vraiment que mon intuition ait tort.